orthorexie-manger-sain

Avez-vous déjà entendu parler de l’orthorexie, terme qui désigne le fait de chercher à manger healthy à tout prix ? Ce comportement alimentaire est de plus en plus répandu à l’heure où le lifestyle healthy inonde les réseaux sociaux.

Qu’est-ce que l’orthorexie ?

Ce terme, constitué de deux mots d’origine grecque “ortho” et “rexie” qui signifient respectivement “correct” et “appétit”,  fut évoqué pour la première fois en 1997 par le Docteur Steven Bratman pour décrire des habitudes alimentaires hors normes.

L’obsession de manger “healthy”

L’orthorexie peut se définir par l’obsession de manger des aliments fondamentalement bons et sains pour la santé.

Une personne orthorexique peut ainsi passer des heures à choisir minutieusement les aliments qu’elle va consommer lors d’un repas.

Comment se déclenche t-elle ?

Aucun facteur déclencheur n’est à ce jour connu.

L’orthorexie toucherait plus particulièrement les adultes et en particulier, les femmes et les sportifs souffrant d’estime de soi. Cependant, il est impossible d’en faire une généralité et d’établir un profil type du malade orthorexique, notamment car l’orthorexie n’est souvent pas considérée comme une maladie par les personnes en souffrant mais plutôt comme quelque chose de normal. Bien souvent, les personnes orthorexiques ne consultent donc pas et ne se font pas connaître des services de santé.

Comment l’orthorexie se détecte t-elle ?

Quels sont les symptômes de l’orthorexie et quels sont ses risques ?

orthorexie-manger-sain

L’orthorexie : manger sain à tout prix

Les symptômes de l’orthorexie 

L’orthorexie se caractérise par l’exclusion de son régime alimentaire d’aliments trop salés, gras ou sucrés mais également d’aliments contenant des pesticides, des conservateurs, des produits non bio… En bref, l’orthorexie se manifeste par le bannissement de tout aliment non sain.

La moindre consommation d’un aliment jugé non sain entraîne chez ces personnes une grande culpabilité ainsi qu’une grosse angoisse.

Le questionnaire du docteur Steven Bratman

Le docteur Steven Bratman (rappelons-le, le docteur Steven Bratman est celui qui est à l’origine du terme “orthorexie”) a créé un questionnaire simple dont le but est de diagnostiquer les personnes orthorexiques.

Voici ce questionnaire :

  1. Pensez-vous plus de 3 heures par jour à ce que vous allez manger ?
  2. Réfléchissez-vous à vos menus plusieurs jours à l’avance ?
  3. La valeur nutritionnelle d’un repas est-elle plus importante que son goût et le plaisir que vous prenez à le déguster ?
  4. La qualité de votre vie est-elle liée à l’amélioration de la qualité de vos repas ?
  5. Êtes-vous récemment devenu(e) plus dur(e)/exigeant(e) avec vous-même ?
  6. Votre amour-propre s’est-il renforcé depuis votre décision de manger sain ?
  7. Avez-vous renoncé à des aliments que vous aimiez autrefois au profit d’aliments que vous considérez “sains” ?
  8. Votre régime alimentaire a t-il un incident sur vos sorties, vous éloigne t-il de votre famille et de vos amis ?
  9. Ressentez-vous un sentiment de culpabilité lorsque vous faites des écarts dans le régime que vous vous êtes fixé ?
  10. Vous sentez-vous en situation de contrôle lorsque vous mangez sain ?

Si vous répondez positivement à au moins la moitié de ces questions, nous vous conseillons de consulter un spécialiste.

Les dangers de l’orthorexie

Outre le fait de pouvoir s’avérer psychologiquement éreintant avec le temps et de devenir une raison d’exclusion sociale, l’orthorexie peut entraîner des problèmes de carences ou bien, au contraire, des surdoses de vitamines et minéraux.

On conseille généralement fortement à une personne souffrant d’orthorexie d’aller voir un nutritionniste. Si le trouble est vraiment trop intense et dure depuis trop longtemps, une prise en charge psychologique peut être préconisée.